Comment Je Me Suis Débarrassée De Mon Acné Et Des Cicatrices

Voici un article qui me tient particulièrement à cœur! La grande majorité des personnes connaitront durant leur vie, cette fameuse période « acné ». Et je sais que, pour certain(e), c’est une période extrèmement difficile qui peut en décourager plus d’un(e). C’est un moment qui, vraiment, peut nous faire perdre notre estime de nous-même. Une période par laquelle je suis passée, et qui m’a énormément afféctée pendant plus de 6 ans. Je vais donc te raconter mon histoire en espérant que ça pourra peut-être t’aider! Mais avant tout, sache que je suis loin d’être dermatologue et que je vais te parler de MON expérience.

DSC_0002

Mon histoire avec l’acné

Mon histoire commence à la fin du collège. J’ai d’abord eu des boutons qui se concentraient au niveau du front. A l’époque, j’avais une mèche sur le côté (c’était la mode oui oui!), et du coup, mes boutons ne se voyaient pas énormément et ne m’affectaient pas tellement. Je n’y portait pas tellement attention. Mais j’avais quand même décidé d’aller voir un dermatologue. Celui-ci me préscrit donc des crèmes…

J’ai donc suivi mon traitement pendant quelques temps mais celui-ci n’avait absolument pas marché et j’ai donc décidé de l’arrêter. J’étais censée revoir le dermatologue 3 mois après le premier RDV. Mais, n’ayant pas eu un bon feeling avec celui-ci, j’avais décidé de ne pas y retourner. Et comme, à l’époque, mes boutons ne me dérangeaient pas, je ne m’en suis plus occupé.

Petit à petit, mes boutons au niveau du front sont partis mais, à mon plus grand regret, j’en ai vu apparaitre d’autres sur les joues et le menton. Et là, ce fut le début d’un cauchemars! (Non non, je ne te mens pas, c’était vraiment un cauchemars!). Bien sur, comme je n’aimais pas mon dermato, je n’y suis pas retournée. Et pendant des années, j’ai cherché sans relâches des astuces pour me débarrasser de ces boutons qui me gâchaient la vie! J’en étais arrivé à un point où je ne voulais plus sortir de chez moi tellement je me sentais laide. J’avais l’impression que tout le monde ne voyait que ça! J’avais tout le temps les cheveux devant le visage parce que je pensais que ça m’aidais à cacher le désastre!

Et j’ai tout essayé! Le jus de citron, le dentifrice, le bicarbonate de soude… TOUT! Mais rien n’y faisait! J’avais encore et toujours ces affreux boutons qui avaient pris possession de mon visage.

Et puis l’année dernière, en voyant que vraiment, ça m’empoisonnait la vie, j’ai décidé de retourner chez le dermato. Je me suis dit « Je ne l’aime pas, mais tant pis, je ne me supporte plus! » (oui parce que je n’arrivais même plus à me regarder dans le miroir!). Et, pour mon plus grand bonheur, mon ancien dermato était absent et c’est donc sa remplaçante qui m’a reçu. J’ai eu un excellent contact avec elle. Elle a examiné ma peau et ma donc prescrit quelques petites choses.

DSC_0005

Tout d’abord, j’ai eu droit a la fameuse eau micellaire de Bioderma, la Sébium H2O, celle pour les peaux mixtes à grasses. Je devais l’utilisé (et je l’utilise encore) matin et soir. Je l’utilise donc le matin pour me nettoyer la peau et me donner un coup de pep’s, et le soir pour parfaire mon démaquillage. Elle est, bien sur, disponible sans ordonnance.

DSC_0006

Ce produit en revanche n’est disponible que sur ordonnance. L’epiduo gel est, comme son nom l’indique, un gel qui va agir en profondeur et empêcher la formation de nouveaux boutons. C’est d’ailleurs pour cela que les résultats ne se voient qu’après un mois, voir plus. Mais je l’utilise également sur les boutons déjà existants et il aide à les faire disparaitre. Il ne faut pas en mettre beaucoup car il est très riche en principe actif. Il est à appliquer uniquement le soir.

Elle m’avait également prescrit des capsules à base de zinc à avaler chaque soir pendant 3 mois.

Et, avec cette routine, ma peau s’est enfin débarrassée de ses méchants invités! D’ailleurs, plusieurs mois après, j’ai décider d’arrêter cette routine, et quelle mauvaise idée! Des boutons ont refait leur apparition. Du coup, je m’y suis remise, et je l’utilise encore aujourd’hui!

Mon histoire avec les cicatrices

Et oui, l’acné laisse des traces! Pour ma part, l’acné à été très généreuse et ma laissé des tonnes de cicatrices. Elles aussi ont participé à mon mal-être et m’empêchaient de sortir de chez moi sans maquillage. Et, lors de mon RDV avec la dermato, elle m’avait dit que malheureusement, je ne pourrait pas m’en débarrasser sans passer par la case du dermato et qu’il fallait donc penser à faire un peeling chimique ou du laser lorsque mon acné serai éradiquée. Mais, tout cela à un coût et je me suis donc mise en recherche de solutions pour m’en débarrasser! J’avais des cicatrices en creux et des cicatrices violettes.

DSC_0004

La première solution que j’ai trouvée est l’acide de fruit, les fameux AHA. C’est un acide qui est utilisé par les dermatologues pour des peelings « doux » me semble-t-il. J’ai acheté celui la sur Amazon.

Il est très conseillé de diluer l’acide. Effectivement, c’est un ACIDE! Il faut donc faire très attention en l’utilisant puisqu’il peut être dangereux! Personnellement, je l’applique non dilué parce que je connais ma peau et que je sais qu’elle n’aura pas de réaction excessive. Je l’applique une fois par semaine.

Quand on l’applique, ça pique (normal, c’est de l’acide), et ça peut être, je pense, douloureux pour certains. Ensuite, 2-3 jours après l’application, la peau va peler, c’est normal. L’acide permet d’enlever la couche superficielle de la peau et favorise sa cicatrisation.

DSC_0003

La deuxième solution que j’ai trouvé, c’est le dermaroller. Il s’agit tout simplement d’un rouleau sur lequel on retrouve plein de mini aiguilles qui vont venir faire de micro trous dans la peau et donc, relancer la cicatrisation. J’ai cru comprendre que le laser utilisait cette même méthode de « trous » dans la peau.

Je l’utilise 1 à 2 fois par semaine sur mes zones a problème. Je ne trouve pas que ce soit une méthode douloureuse. Je te conseille de commencer avec des aiguilles très fines pour que ta peau s’habitue et tu pourras ensuite passer sur un diamètre plus grand pour plus d’efficacité. Et surtout, n’ait pas peur, les « trous » ne se voient absolument pas et surtout, tu n’es pas censé saigner!

DSC_1588DSC_1589DSC_1590

Les avant/après ont été réalisés seulement à quelques mois d’intervalle. Les photos « après » ont été prises il y a quelques temps, et je peux te dire qu’aujourd’hui, ma peau est encore plus jolie!

J’espère que mon article aura pu t’aider si toi aussi tu es victime de cet acné!

As-tu déjà testé l’un de ces produit?
Publicités